15 juin – Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des aînés

En 2006, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de concert avec l’International Network for the Prevention of Elder Abuse, a proclamé le 15 juin Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées.

Cette journée représente une opportunité pour le monde entier de se rassembler pour exprimer son opposition à l’abus et aux souffrances infligées à certains de nos aînés. La journée a pour but de sensibiliser l’opinion publique sur un phénomène inacceptable et tabou dans notre société, un fléau qu’il faut ensemble condamner, la maltraitance des personnes âgées. La maltraitance toucherait en effet de 4 à 7 % des personnes âgées vivant à domicile. Au Québec, une prévalence de 7 % étendue à l’ensemble de la population aînée représenterait plus de 105 000 personnes aînées maltraitées.

Les personnes aînées ont le droit de vivre dans la dignité, en sécurité et sans aucune forme d’abus. Cela concerne aussi toute forme d’exploitation financière et matérielle, qui pourrait compromettre leur santé et leur bien-être et conduire à la pauvreté, à la faim, à l’itinérance, voire à la mortalité prématurée.

La maltraitance des personnes âgées est un phénomène qui affecte les droits et la santé de millions de personnes âgées à travers le monde, et mérite l’attention de la communauté internationale.

Tous les pays du monde connaîtront d’ici à 2030 une augmentation considérable du nombre de personnes âgées, avec un taux de croissance plus particulièrement élevé dans les pays émergents. Par conséquent, le nombre de cas de maltraitance et d’abus contre les aînés risque d’augmenter. Soyons sensibilisés et agissons pour lutter contre cette maltraitance.